Ennéagramme

 

L’ennéagramme en 5 mots : respectueux, accessible, universel, dynamique et puissant.

 

Respectueux de l’identité de chacun-e,

Accessible à toutes et tous,

Universel, il se développe sur les cinq continents,

Dynamique, il prend en compte nos changements de comportement en fonction des situations,

Puissant, il fait dire à la majorité des participants en stage qu’il y aura « un avant et un après »

dans sa relation à soi et aux autres.

 

L’Ennéagramme fait référence à un système d’étude de la personnalité composé d’un diagramme et de neuf structures de caractère. Cette grille de lecture de la personnalité prend sa source dès l’Antiquité. Elle est largement réinvestie au XXème siècle, notamment par Helen Palmer et David Daniels, au début des années 70, dans la mouvance de Palo Alto, en Californie. Elle nous donne des repères pour mieux nous connaître et comprendre les autres. Elle propose neuf archétypes pour clarifier ces deux questions fondamentales : « Qui suis-je ? » et « Qui est l’autre ? ».

 

Nous arrivons au monde avec un potentiel illimité de sensations, de comportements, de réflexions. Puis, confrontés au monde, nous développons une stratégie afin de nous adapter au mieux à notre environnement. Comme cette stratégie vise avant tout à nous protéger, nous avons tendance à la privilégier au détriment d’autres modes de fonctionnement possibles et à répéter certains comportements. Chacun des neuf archétypes du diagramme correspond à un ensemble de comportements récurrents que l’Ennéagramme nous invite à identifier. Ensuite, le chemin consiste à ouvrir le champ des possibles. 

 

L’approche de Marion Gilbert s’appuie sur la tradition orale développée par les américains, David Daniels et Helen Palmer. David Daniels était médecin et professeur de sciences comportementales à Stanford et thérapeute. Il a expérimenté de nombreux outils de connaissance de soi en cinquante ans de pratique et a retenu l’Ennéagramme comme le plus profond.  Il le qualifiait de pertinent, perspicace… et libérateur. L’Ennéagramme nous enseigne avec beaucoup de finesse les similitudes et les différences entre les uns et les autres.  Ce système nous aide à comprendre pourquoi nous sommes ce que nous sommes, et pourquoi nous agissons comme nous agissons, et permet une meilleure compréhension de nous-mêmes et des autres. (Ennéagramme, les relations humaines et la vie de couple, à paraître chez Grancher printemps 2022)

L’Ennéagramme est également utile au sein des organisations pour contribuer au mieux-vivre ensemble et Helen Palmer a orienté certains de ses travaux dans cette direction. Après un cursus en psychologie, elle s’est dédié à l’étude de l’intuition, puis à l’exploration et à la diffusion de l’Ennéagramme, notamment au travail.  Elle montre ainsi que dans l’entreprise, la grande force de l’Ennéagramme est de permettre de comprendre comment les uns et autres raisonnent, ce qu’ils ressentent et la manière dont ils filtrent les informations. En effet, comme chacun des types se définit par des habitudes affectives, un mode de pensée et un rapport aux autres, il développe aussi un regard spécifique sur le monde que l’Ennéagramme aide à décoder et à accueillir. (Extrait de La force de l’Ennéagramme, Dunod)

 

Ennéagramme Somatique

 

« Comment se rencontrer tel que l'on est, sans chercher à le changer ou à le corriger immédiatement ? » Marion Gilbert

 

L’enseignement de Marion ajoute un point d’entrée par le corps à la compréhension psychologique des personnalités.

 

Marion a passé des années à étudier les approches cognitives et comportementales, en s’efforçant de mieux se comprendre et mieux comprendre les autres. Physiothérapeute de formation, elle a observé une déconnexion intéressante entre ceux qui favorisent la "psychologie de l'esprit" et les kinésithérapeutes, spécialistes de la médecine sportive, les kinésiologues, voire les masseurs et entraîneurs de fitness.

 

Marion place le début du travail dès la maturation du fœtus au sein de l’utérus de la mère. Elle commence là où nous commençons notre vie, au tout début. Et c'est ici qu’elle nous conseille de commencer notre voyage de compréhension de soi ou de l’autre.

 

Elle nous invite à explorer nos trois centres de conscience et de ressourcement : l'esprit, le cœur et le corps, et à pratiquer l’éveil somatique.

Cet éveil consiste à prêter attention, à sentir, à ressentir ce qui vient de notre corps, à nous engager consciemment dans les parties les plus profondes de nous-mêmes, et à nous y "éveiller". C’est quand nous sommes conscients que nous pouvons accepter, comprendre et transformer.

 

Concrètement, Marion nous invite à développer la conscience de notre activité corporelle par l'observation de nos tensions, sensations et émotions.  Selon elle, il n'y a de réelle connaissance de soi que par l’observation de notre corps ; cette connaissance passe par le développement de notre capacité à entendre, à voir et être conscient de notre activité corporelle. Cette conscience du corps nous montre la direction intérieure.

In english :

https://mariongilbert.com/somatic-appoach/

figure-enneagramme-©cee.jpg

11 min avec Marion !

Entretien réalisé à distance en mars 2022, par Damien